Librox blog

À deux, c’est mieux

Accueil > Serveur > Docker : les prérequis

Docker : les prérequis

lundi 30 juin 2014

Pour utiliser Docker, il vous faut :

  • Un linux 64bit (pour moi c’est Debian)
  • Un noyau linux 3.8 ou plus récent

Pour le cas d’un serveur de production, on veut une base stable. On va donc utiliser Docker sur une Debian Wheezy (pourquoi une telle mode d’ubuntu server chez les développeurs d’images docker ?? Debian est plus répandu, même chez les auto-hébergeurs).
Pour y installer un noyau plus récent, il suffit d’avoir activé les backports :

Puis si vous avez les dépots de jessie activés (et dans ce cas faites bien gaffe à bien renseigner le fichier preferences) Vous remarquerez que sur debian il y avait déjà un programme appelé docker donc le nom du paquet et la commande sont "docker.io" :

(ça j’ai pas testé, mon portable de test est une debian testing donc ça roule tout seul)

On ajoute l’utilisateur au groupe docker :

Ensuite on télécharge les images de base :

  • L’image qui va nous servir de base à toutes les autres. On reste sur Debian Stable pour ne pas s’éparpiller.
  • DockerUI, très utile notamment pour supprimer des images quand on fait 15 build foirés d’affilé, faut les virer après. Je dirais que je ne peux plus m’en passer.
  • On le lance :
  • Et on y accède en entrant ça dans le navigateur : http://localhost:9000

Voilà je crois qu’on a tout ce qu’il nous faut. La prochaine fois, je vous présenterai mon image Debian modifiée qui sert de base à toutes mes autres images. Au menu des modif entre la debian:wheezy téléchargée plus tôt et ma debian de base : mise à jour, mise en français, réglage du fuseau horaire sur Paris, installation d’un serveur ssh pour savoir ce qui se passe et supervisor pour lancer les programmes au démarrage du container (fournit également une interface web très sympa pour voir l’état des programmes et redémarrer/stopper s’il le faut).